Pentecôte célébrée avec faste à Matadi Remise des clés du nouveau bâtiment du gouvernorat du Kongo central et commémoration des 45 ans d’âge de J. Kabila (De notre envoyée spéciale à Matadi)

Publié le par La Cité Africaine

C’est une fête de Pentecôte bien gratifiante qu’a célébrée  la population de Matadi dimanche, avec deux événements phare. D’une part, la remise des clés du nouveau bâtiment devant abriter les services du gouvernorat du Kongo central, et d’autre part, l’organisation d’une messe solennelle pour commémorer les quarante-cinq ans d’âge du président de la République, joseph Kabila et de sa jumelle, Honorable Jaynet Kabila. 

C’est un Jacques Mbadu comblé, visiblement fier et heureux, qui a reçu dimanche des responsables de l’entreprise chinoise CSDIC, les  clés du nouveau bâtiment qui va abriter le bureau  du gouverneur du Kongo Central et celui du vice-gouverneur. Il s’agit d’un immeuble de trois étages dont la construction a été financée par le gouvernement provincial à hauteur de près de 3,2 millions de dollars américains.

Le nouveau bâtiment construit par l’entreprise chinoise CSDIC est situé au centre-ville de Matadi, à l’emplacement de l’ancien bureau du gouverneur. L’immeuble de 2 220 m² dispose d’une trentaine de bureaux, de deux grandes salles de réunion, d’un ascenseur, de deux escaliers, d’un parking, d’une salle d’ordinateurs, des matériels des bureaux et d’un restaurant. Il y existe également un bâtiment annexe, à deux niveaux, qui a été réhabilité dans la foulée.

Au premier étage se trouve une salle de serveur financée par la Banque africaine de développement (BAD) où seront rassemblés les services  de toute l’administration du gouvernorat du Kongo-Central.

Le nouveau bâtiment sera occupé par le gouverneur de la province, le vice-gouverneur et le ministre près le gouverneur ainsi que les conseillers et les services d’appoint. Sa construction a débuté le 4 juin 2015, dans une atmosphère de contestation soulevée par certains nostalgiques qui estimaient que l’on n’avait pas droit de détruire les bureaux historiques occupés jadis par le tout premier gouverneur du Kongo central.  Une polémique insensée s’était alors installée, animée par certains pêcheurs en eau trouble bien connus des populations du Kongo central. Or, des études fiables avaient démontré qu’en fait de gouvernorat soi-disant historique, il ne restait rien qui vaille. L’on avait en fait affaire à  un bâtiment en ruines, vermoulu, appelé à s’écrouler et qui mettait en danger la vie de ses occupants. Les études démontraient également qu’il était mal venu de songer à le réhabiliter, car il était impossible, à long terme, de sauver ce bâtiment croulant, et que dépenser de l’argent sur un tel projet eût été du gaspillage pur et simple. 

C’est donc fort de cette réalité objective que le gouverneur Jacques Mbadu, mû par son instinct de bâtisseur, va déclencher les travaux pour l’érection, sur la place de l’ancien bâtiment, d’une nouvelle bâtisse ultra moderne. Le résultat est aujourd’hui époustouflant. Le nouveau gouvernorat du Kongo central n’a rien à envier aux beaux palaces du monde civilisé. Il est devenu un objet d’attraction et un lieu touristique très prisé où les Matadiens et autres visiteurs viennent se faire photographier. Bravo donc à Jacques Mbadu, qui, au prix des sacrifices, a réussi à relever le pari de la Révolution de la modernité chère au président de la République, Joseph Kabila Kabange.  Toute honte bue, les détracteurs, la queue entre les pattes, ne peuvent que se rendre à l’évidence : Jacques Mbadu est bien un homme moderne et qui voit loin, en étant en phase avec sa population qui le lui rend bien.

 

Le Kongo Central rend grâce à Dieu pour les 45 d’âge de Joseph Kabila

Par ailleurs, l’Eglise catholique universelle romaine a célébré dimanche 4 juin dernier, la solennité de la Pentecôte. 50 jours après la fête de Pâques, c’est-à-dire la passion, la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, cette fête de la Pentecôte coïncide avec le don de l’Esprit Saint promis aux apôtres.

« C’était pour extirper en eux l’esprit de peur avant le début de la mission leur confiée par leur maître, notamment celle de pardonner les péchés », a expliqué l’abbé Jean Tshingola, dans son homélie du jour. Se référant à l’évangile de Jésus-Christ selon Saint Jean au chapitre 20,19-23, l’officiant a indiqué que ce don de l’Esprit-Saint se fit avec les signes du vent et du feu. Et d’ajouter qu’avec la Pentecôte est né officiellement l’église dont nous sommes membres, malgré nos diversités. « Pour construire son Eglise, le Seigneur a besoin de chacun de nous, tels que nous sommes, avec nos ressemblances et nos différences donc, l’unité dans la diversité », a-t-il fait savoir.

 

De la prière à la fête

Célébrant le même jour l’anniversaire du président de la République, Joseph Kabila Kabange, et sa jumelle Jaynet, le gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques MbaduNsitu a, à la même occasion rendu grâce à Dieu pour cet événement important. Des intentions de prière ont été formulées au cours de cette célébration eucharistique. « Prions le Seigneur pour l’anniversaire de notre président de la République Joseph Kabila Kabange », a dit le prêtre.

C’est justement après cet office religieux qu’une foule, avec le gouverneur Jacques Mbadu, s’est rendue à l’hôtel du gouvernorat, situé à quelques mètres de la cathédrale au centre-ville de Matadi, pour la cérémonie de réception du bâtiment. Véritable œuvre d’art, cet ouvrage est d’ores et déjà baptisé à Matadi « Immeuble Androïd », pour sa modernité.

Un carnaval motorisé, avec T-shirts de circonstance et drapelets frappés de  l’effigie du président de la République, déploiement des drapeaux du PPRD, chants et  danses ont agrémenté ce grand événement.

A noter qu’une cérémonie d’inauguration officielle du nouvel hôtel du gouvernorat du Kongo Central sera organisée dans un avenir très proche.

Dans la soirée, le gouverneur a reçu ses invités dans sa résidence pour une fête de famille en l’honneur du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange.

Geneviève MWADI

 

 

 

Publié dans citaf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roland DUCOSS 28/07/2017 16:36

Bonjour !
je suis Roland DUCOSS. Il y a de cela 2 ans j'étais un homme malheureux et malchanceux. J'avais divorcé avec ma femme il y a long temps pourtant je l'aimais. Et j'ai parlé de ça sur internet pour avoir des conseils. Parmi tous les conseils que j'ai reçu une femme qui m'a conseillé de contacter un maitre suivit de son mail pour lui expliquer mon cas. Au début je n'avais pas confiance parce que j'ai déjà contacter beaucoup qui m'ont pas satisfait et quand je l'ai contacté, je lui ai expliqué toute la situation de ma femme et moi. Vous savez quoi?
Ce maitre m'a dit qu'il va me faire quelque chose pour que ma femme revienne. Et j'ai passé à quelques rituels.
Et bizarrement dans les sept jours à suivre ma femme est revenu en me suppliant de remarier avec elle, c'est un miracle pour moi en plus de ça j'avais des soucis au travail avec mon directeur tout ces problèmes sont finis et je suis en paix au travail et dans mon foyer. C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie.
(pour tous vos petits problèmes de rupture amoureuse ou de divorce-maladie-la chance-les problèmes liés a votre personnes d'une manière-les maux de ventre-problème d'enfants-problème de blocage-attirance clientèle-problème du travail,porte monnaie magique,multiplication d'argent ou tant d'autres). Ce maitre est très fort avec lui ma femme est revenue et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problèmes de retour affectif.
C'est une personne sérieuse et honnête qui offre son talent a des personnes honnêtes qui sont dans le besoin d'appui spirituel pour avoir satisfaction a tous les problèmes de leur vie actuelle, soit pour s'assurer d'un lendemain meilleur avec leur famille.
je me permets de vous laisser son mail;maitredjakpata@gmail.com:tel:+22961824284:whatsapp:+22961824284:viber;+22961824284